Chroniqueduneadopaum

19 janvier 2013

Post 5

Classé sous Non classé — April @ 14 h 04 min

Il y a un garçon dans mon collège qui ce moque tout le temps de moi. Il me dit que mes Doc Marten’s font pitié, que je suis moche et autre.

Je crois qu’il attend que je pleure, que je changent, il attend d’avoir un ascendant sur moi.

C’est mal me connaitre.

 

Dans ma famille les caractères sont très marqués, on crit, on pare et on hurle trop fort, mes amis adorent venir chez moi parce qu’on dirais une maison de fou. Alors au milieu de mes frères et soeurs, j’ai appris à ne jamais me laisser démonter. Parce que ca c’est notre grand jeu. Nous enfoncer les uns les autres, pour savoir lequel craquera le premier. C’est un jeu qu’on ne peux faire qu’avec ses frères et soeurs, parce qu’on est capable de tout ce pardonner.

Alors si il croit qu’avec ces petites remarques débiles il vas me forcer à changer, il se trompe, lourdement.

Ho, bien sur je sais que je ne serais jamais mannequin pour Louis Vuitton ou pour Channel, que je ne serais jamais celle que tous les hommes veulent, mais en réalité, j’en ai rien à faire.

J’ai compris tout ca il y a longtemps, je l’ai assimilé que je ne serais jamais la plus belle, mais qu’importe, tout ce que je veux c’est être moi, franche, étrange, marginal et différente.

 

Parce que ca me plait que les gens me regarde comme si j’étais une bête curieuse, parce que je suis différente, parce que je suis moi. Vraiment moi.

30 décembre 2012

post 4

Classé sous Non classé — April @ 15 h 44 min

Amour:

Nom masculin singulier
familièrement personne aimée.

L’adolescence,c’est l’age des premiers amours, on se découvre,les gens se moque bien de ces niaiseris d’adolescent.il ont oublie ce que c’était. D’être jeune, d’être amoureux, de penser qu’on ne pourrait plus respirer sans l’être aime…

Parfois, aimer ça fait mal. Je sais de quoi je parle.

Mais ce qu’est bien avec l’adolescence, c’est que les blessure au coeur cicatrices vite.
Et on retombe amoureuse, et on a le coeur briser, et on jure de ne plus tomber amoureuse et on retombe amoureuse, en et encore… On y peut rien. On est comme ça.

Je peux pas vous promettre que le prince charmant existe. Je peux pas non plus vous promettre que le grand amour existe.
Il vas falloir en embrasser des crapeaux avant que l’un d’eux se change en prince gamine. Mais c’est ainsi.
Mais je suis sure d’une chose:
Chaque humain mérite le bonheur.
Alors si l’amour, le bonheur et tout vos rêves ne viennent pas a vous, saisissez le. Courez pour rattraper vos rêve, parce que les filles, le beau prince charmant dont l’armure brille de milles feu dans le couchant ne viendra pas vous sauvez du dragon, vas falloir se remonter les manches et botter vous même le cul des dragons. Parce que personne ne viendra vous sauver.

Parce qu’il vas falloir se battre pour ses rêves.

29 décembre 2012

Post 3

Classé sous Non classé — April @ 16 h 08 min

COI: Centre d’Orientation et d’Information.

Comme si parler avec une femme qui connait chaque livret de sa salle de travail sur le bout des doigts allait m’aider à devenir quelqu’un.

Pour devenir journaliste, la profession que j’aimerais exercer, il faut au minimum passer une licence puis préparer un concours d’entré dans une école de journalisme. De l’à on est partie de deux à cinq ans.

Ou alors, on fait un master de sociologie, on poursuit avec deux ans d’un master de politique pour ensuite faire un master de journalisme ET après, rentrer dans une école.

Tout en sachant qu’un « flash-man » (le présentateur radio) est payé au SMIC.

 

Il y a un million de possibilité, des choix à faire, des occasions à saisir…

 

Je ne suis quand même pas réellement la seule que cela terrifie?

J’ai toujours peur, de me tromper, de me tauler, de n’avoir plus personne sur qui compter… La solitude est la pire de mes craintes…

Je ne suis qu’une enfant qui veut pouvoir grandir et qui a peur, peur, peur….

Les gens me disent que ce n’est rien, que je ne suis qu’une ado…

Oui mes les ados aussi on peur, ils sont même souvent beaucoup plus terrorisé que les adultes, ou les enfants, parce que nous ne sommes qu’une transition, de l’un à l’autre.

Si l’humanité pouvait  nous effacer, effacer cette partie de la vie de chaque être humain et transformer l’enfant en adulte sans passer par la casse acné, doute et questionnement je suis sure que l’adolescence n’existerait plus depuis longtemps…

 

 

24 décembre 2012

post 2

Classé sous Non classé — April @ 11 h 52 min

Il y a un truc que je comprendrais jamais avec les adultes. Si ils en ont marre d’être vieu pourquoi est ce qu’ils s’enferme dans des habitudes vieux? Si ma grand mère veut rester jeune, pourquoi elle fait tout le temps de la soupe, vas ce coucher à sept heure tous les soirs et surtout, surtout pourquoi elle se pleins de la jeunesse? Je suisa seulpetite fille adolescente en se moment je ne pense pas ressembler aux stéréotype des gamines pute en talon haut -je porte des doc marten’s-! Et puis si elle veux pas etre jeune, qu’elle me laisse au moins l’être! Et nos mère qui n’arréte pas de ce pleindre qu’elles viellisent trop vites, pourquoi elle tourne comme leur mêre alors?!?
J’ai pas dut tout envie de grandir perso. Je sais que tout le monde dit que l’adolescence c’est l’age ingrat mais franchement y pas mieux que d’être adolescent! On est plus des gosse, on commence à avoir des libertès mais on a pas encore toutes les responsabilitès chiantes des adultes, on a la vie devant soit, on est jeune!
Je voudrais que ma vie entière ressemble á cela, un million de chemin que je pourrais emprunter, la vie entiere pour choisir qui je veux être et des promesses, des possibilites…

23 décembre 2012

post 1

Classé sous Non classé — April @ 1 h 11 min

Hum… Salut?
Je suis April. Enfin mon nom c’est pas réellement April mais c’est comme si j’étais universelle. Je suis intimement convaincue que n’importe qu’elle ado pourrait ce reconnaître plus ou moins en moi.
J’suis juste une fille paumée, une petite fille qui croit au prince charmant et qui déséspére de le trouver, une gamine qui se sent pas bien.

Je sais que j’ai encore beaucoup à apprendre, sur moi, sur les autre, la vie. Je sais qu’à l’échelle humaine je suis rien et oui, je sais que je suis loin d’être la première et loin d’être la dernière ado pas très bien dans sa peau.
Pour noël j’ai reçut un bouquin qui s’appelle  »Thèa pour l’éternité »: ça parle d’une fille, une ado de seize ans qui décide de participé à un projet scientifique qui la rend éternelle.
Ça me donne envie de pleurer. A seize ans on est jeune. On à la vie devant nous, pourquoi vouloir tout stopper? Je vais grandir, évoluer, changer, pourquoi choisir de tout arrêter? Voir tous les gens qu’on aime mourir et puis rester éternellement le même…
Je veux vivre ma vie entièrement, changer, grandir, vivre quoi!!! Ne pas avoir à regretter, faire de nombreux projet, me tromper, me tromper encore et puis recommencer, réussir et voir le travail accomplit…
J’ai toute une vie à vivre et ça me terrorise, pas vous? Aujourd’hui, nous ne somme qu’esquisse de se que nous allons devenir, un futur tableau, complexe, beau, vivant…
Mais cette question me taraude: et si je n’y arrivais pas?si j’échouais?
Peux on réellement réaliser ses rêves?
En suis je capable?

Giomischterva |
Vietipkontrang |
Onminetgie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Commentcestpossible
| Panime
| Mestextesdevie